JULIA KRISTEVA

Exit

Julia Kristeva
 

 

 

 

 

Quelques heures avant le confinement

 

Rencontre à la librairie La petite Lumière

 

autour du nouveau livre de Julia Kristeva

Dostoïevski


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 
 

 

 

 

 

photos © Sophie Zhang

 

 

 

 

 

 

 

 

Julia Kristeva, DOSTOÏEVSKI

Buchet Chastel, 2020

 

 

 

 

« Les yeux rivés sur L’Idiot, mon père m’en déconseillait sévèrement la lecture : ’’Destructeur, démoniaque et collant, trop c’est trop, tu n’aimeras pas du tout, laisse tomber !’’ Il rêvait de me voir quitter ’’l’intestin de l’enfer’’, désignant ainsi notre Bulgarie natale. Pour réaliser ce projet désespéré, je n’avais rien de mieux à faire que de développer mon goût inné pour la clarté et la liberté, en français, cela va sans dire, puisqu’il m’avait fait découvrir la langue de La Fontaine et de Voltaire. Évidemment, comme d’habitude, j’ai désobéi aux consignes paternelles et j’ai plongé dans Dostoïevski. Éblouie, débordée, engloutie. »

 

Julia Kristeva

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

Dostoïevski, l'écrivain de sa vie
Le temps des écrivains


par Christophe Ono-dit-Biot
France culture 14/03/2020

   
   


 

 

 

"Grandir c'est croire" et "Dostoïevski"


France inter, Laure Adler

 

 

   
   

 


 

 

Dostoïevski de Julia Kristeva,

par Patrick Corneau

   
   


   

 

 

 

Portes dans le multivers de Julia Kristeva

Le Monde du 6 mars 2020

 


Entre crime et sainteté, Dostoïevski, Julia Kristeva
par Fabien Ribery

 


   

 

Le grand atelier, France inter

16 février 2020, autour de Dostoëvski, avec Julia Kristeva et André Markowicz

 

 

 

 

 


twitter rss